Facturer votre travail d’animatrice de téléphone rose

Pas de panique

En France, la loi vous oblige à produire une facture à chaque prestation.
Celle-ci doit être numérotée et éditée en deux exemplaires
.
Le premier est fourni à votre client (moi) et vous conservez le second dans votre comptabilité.

Une facture est une preuve. En cas de non-paiement d’un client, elle vous permet de justifier qu’il y a bien eu vente.

Vous pouvez utiliser un modèle word ou excel, créé à partir de modèle que vous trouverez facilement sur un moteur de recherche en tapant (modèle de facture pour auto-entrepreneur , ^par exemple) ou utilisez celui ci en l'adaptant à votre profil Modele_facture_auto_entrepreneur

facture

 

Mentions obligatoires sur chaque facture

  • Identité de l’auto-entrepreneur : nom et adresse de l’auto-entrepreneur (et nom commercial si vous en avez un)
  • Identification de l’auto-entrepreneur : Si vous êtes immatriculé, précisez « RCS Ville » en remplaçant « Ville » par le nom de la ville où vous êtes immatriculé.
  • Numéro de facture : chaque facture a un numéro unique précédé de Facture N°

Vous pouvez adopter par exemple la numérotation suivante :
« Année + mois + n° » ou « Année + n° » (si vous ne vendez pas tous les mois), ce qui donne :

•    Facture n° 2015-001

 

•    Facture n° 2015-002

La mention « facture n° » précède toujours le numéro de facture.

•    etc.

 

 

  • Date d’émission : date de la vente du service
  • Identité du client : nom et coordonnées du client. Si le client est une entreprise, préciser la forme juridique de l’entreprise (EURL, SARL, SAS, etc). Préciser le SIRET ou SIREN du client professionnel.
  • Désignation des services : une ligne par service, en indiquant la quantité, le prix unitaire, la référence, l’intitulé et les caractéristiques qui influencent le prix. Pour notre cas il sagit d’1 prestation de service.
  • Prix à payer : montant total HT de la facture
  • Mention de la franchise de TVA : chaque facture d’auto-entrepreneur doit faire figurer la mention « TVA non applicable, art. 293B du CGI ».
  • Date de livraison : date de livraison des biens ou de réalisation de la prestation de services (si cette date est différente de la date d’émission de la facture).
    Payable le 5 de chaque mois
  • Date limite de paiement : la date limite chez nous le 5.
  • Pénalité de retard : indiquez le taux des pénalités de retard que vous appliquez en cas de retard de paiement. Si vous n’indiquez rien, c’est le taux légal en vigueur qui s’applique
    En cas de retard de paiement,application d’une indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement de 40 euros(article D. 441-5 du code du commerce)